Renforcements traditionnels2019-07-22T16:58:38+02:00

Renforcement traditionnels

Si Novbeton s’est spécialisé dans le renforcement et la rénovation des ouvrages en béton armé via des méthodes innovantes, nous sommes aussi familiers des méthodes traditionnelles. Si les circonstances l’exigent, il faut parfois s’adapter à un ouvrage et utiliser des techniques spécifiques comme le frettage de poteaux, de corbeaux ou le moisage de poutres.

Frettage de poteaux et de corbeaux

Les poteaux, pylônes et colonnes sont souvent indispensables dans les ouvrages en béton armé, surtout lorsqu’il faut supporter de lourds plafonds. Il en va de même pour les corbeaux et leurs consoles, qui sont là pour soutenir ou consolider des éléments. Pourtant, ces structures peuvent aussi pâtir de l’érosion et d’autres types d’usures. Lorsque l’on souhaite que ces supports durent dans le temps, il arrive de passer par la solution du frettage.

Le frettage consiste en l’apposition d’une armature ou d’un ceinturage des éléments, à l’aide de bandes de métal ou de fils d’acier, afin de les consolider. L’éclatement du béton est l’une des raisons principales de l’usure des poteaux, ces cerces métalliques permettent d’augmenter la contrainte admissible et ainsi augmenter leur durabilité. Comme par exemple des nappes de frettes plates croisées qui bloquent la déformation transversale du béton, ou l’effet Poisson (du coefficient principal de Poisson, ou la contraction de la matière perpendiculairement à la direction de l’effort appliqué).

Cette même technique est aussi utilisée pour les pylônes des ponts suspendus, afin de limiter la fissuration par compression des sections horizontales.

En clair, la technique du frettage augmente la résistance à la rupture du béton en compression. Et si ce terme était ancestralement employé principalement pour le renforcement par cerces métalliques, on l’emploie désormais aussi lorsqu’on utilise des bandes composites, comme les plats et tissus carbone, seules ou en complément du frettage.

Moisage de poutres

Le moisage est aussi une technique de renforcement, issue des techniques de charpente adaptée aux poutres bétonnées. Moiser consiste en un renforcement au moyen de ‘moises’ fixées de part et d’autre de l’élément. Ces moises réduisent les risques d’écartement ou de fissuration dus aux contraintes exercées sur une poutre ou une colonne par exemple.

D’ordinaire lors de la confection de poutres, on calcule la charge qu’elles vont avoir à supporter et on les choisit et pose en fonction de ces contraintes. Cependant, l’usure du temps ou des conditions d’utilisation qui changent (comme une charge plus importante que prévue) peuvent affecter ces poutres de manière précoce. Plutôt que d’attendre la fissuration ou l’éclatement de celles-ci, on peut procéder à un moisage à l’aide à l’aide de pièces métalliques fixées autour ‘en sandwich’. Ce renforcement permet aux poutres de supporter de plus lourdes contraintes que celles prévues lors de leur installation.

Cependant, pour pouvoir moiser des poutres, il faut y avoir accès, ce qui exclut les poutres « interne », intégrées aux structures. De plus, le moisage est plutôt considéré comme une solution temporaire, dans l’attente de travaux de rénovation plus solides et plus durables.

Toutes ces techniques servent à consolider des structures dont la charge a été sous-évaluée et à réparer des erreurs dans la conception ou l’exécution des ouvrages en béton armé (ou en cas de corrosion de leurs armatures). Novbeton fait profiter de son expertise pour évaluer les réparations et vous proposer la solution la plus adaptée.

DÉCOUVREZ NOS RÉALISATIONS DANS LE DOMAINE DE LA RÉNOVATION DES BÉTONS

Voir nos réalisations