Le Globe Mappemonde de l’école de plein air de Suresnes

Dans le cadre de ce projet de restauration d’un monument d’État, Novbéton intervient en tant qu’expert de la réparation et de la restructuration du béton. Notre expertise, ainsi que les moyens mis à disposition, doit permettre à cette œuvre – classée Monument Historique depuis 2002 – de récupérer ses lettres de noblesse. Retour sur une belle histoire de sauvegarde du patrimoine…

État des lieux

L’ouvrage sur lequel nous intervenons est le Globe Mappemonde de l’école de plein air de la ville de Suresnes (92). Cette école a été construite entre 1932 et 1935 par le duo d’architecte Eugène Beaudouin et Marcel Lods, à l’initiative du maire de Suresnes. Ce projet architectural s’inscrit dans un élan international de construction d’établissements pourvus de lumière et d’air en quantité importante. La finalité était de pouvoir mieux lutter contre la tuberculose qui sévissait alors abondamment. Le Globe a été érigé devant la façade Nord-Est de l’établissement qui se situe au croisement de deux rues de la commune : la rue des Rosiers et la rue de la Procession.

Pour la petite histoire, l’école de plein air avait pour but de faire profiter aux enfants – souffrant de maladies dites « de l’ombre » comme la tuberculose – d’un enseignement qui permettait de réintégrer dès que possible une scolarité classique. À cette époque, il n’y avait pas de remèdes médicamenteux spécifiques à ces maladies. Seule une exposition accrue au soleil et au plein air associée à beaucoup de repos, permettait une certaine amélioration. Les écoliers se baladaient donc beaucoup à l’extérieur et le fameux Globe servait aux cours de géographie qui se déroulaient alors à cet endroit. La structure a été construite en 1934. Elle était pourvue d’une rampe métallique permettant de faire le tour et d’accéder à l’hémisphère Nord (pas ou peu visible depuis le sol). La rampe a été retirée en raison de sa vétusté vers la fin des années 1990.

Le globe terrestre de Suresnes

Le globe Mappemonde de l’école de plein air de la ville de Suresnes

Près d’un siècle plus tard en 2014, un vaste projet de restauration de la Mappemonde a été engagé et un premier appel d’offres a lui aussi été lancé. Le projet a abouti quelques années plus tard et a été confié à l’agence d’architecture « Atelier 27 ». Ces architectes du patrimoine disposaient de plus de 10 ans d’expérience (décret de 2009) et étaient donc habilités à intervenir sur ce Monument Historique classé. En octobre 2016, une étude préalable pour la restauration et la mise en valeur dudit Globe a été rédigée par le maître d’œuvre. À la suite de cela, Novbeton a été missionnée pour la réalisation du chantier.

Diagnostic établi par la maîtrise d’œuvre

Pour que la structure puisse être restaurée en bonne et due forme, il a fallu en amont effectuer un diagnostic sanitaire.  Celui-ci a été porté par l’agence « Atelier 27 » sur les différentes parties du Globe avec en premier lieu, la structure et le béton : c’est-à-dire les fondations, la structure intérieure, la structure extérieure et les armatures. Par la suite, ce diagnostic s’est posé sur le décor peint et pour terminer l’environnement.

Deux options de projet de restauration ont été mises en relief. Celui qui consiste à figer l’objet dans son état en enrayant la progression des désordres structurels et complétant à minima, les lacunes des décors peints en harmonisation. Deuxième option : restituer le Globe d’après les images anciennes disponibles afin de rendre sa cohésion à l’ensemble. Or, les documents historiques existent mais ne sont pas assez précis pour permettre une restitution de l’état « neuf » du Globe. Cette restitution à l’état originel, imposerait aussi la restitution de la rampe disparue. Mais la situation sur le domaine public et l’absence de surveillance, laissent à penser que la remise en place d’une telle rampe exposerait le Globe à des risques de malveillance et de tags.

In fine, il est donc apparu que la meilleure option serait une restauration dans l’état actuel avec restitution des éléments de décors manquants les plus importants ainsi qu’une évocation des éléments disparus pour offrir une lecture cohérente du Globe.

Intervention de Novbeton sur la restauration des bétons

Cela se passe en deux phases distinctes avec d’une part la restauration de la structure en béton du Globe (consolidation de la structure, arrêt de la dégradation par l’application d’un inhibiteur de corrosion de type MFP, reprises des éléments de brossage) et d’autre part sa mise en valeur (reprise des décors, évocation de la rampe disparue, restitution des décors peints mise en valeur extérieure).

Globe terrestre Suresnes avant rénovation

Le Mappemonde de Suresnes avant rénovation

L’année dernière, la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) a donné son accord pour restaurer le globe, pour un coût de 76 000 euros, grâce à une souscription. Le chantier s’est terminé en tout début d’année 2018 et a permis de redonner à ce Monument Historique tout son éclat d’antan !

Globe de l'école de plein air restauré par Novbeton en 2018

Le Mappemonde de Suresnes après rénovation (mars 2018)

Inauguration 

Le « nouveau » Globe de l’école de plein air a été inauguré le 16 mars 2018. La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreux élus et de Carsten Hanssen, architecte du Patrimoine qui a encadré la restauration.

>>Lire l’article dédié à l’inauguration dans Suresnes Mag

Inauguration de la Mappemonde de Suresnes en mars 2018

2018-04-25T14:43:28+01:00